Ancien BSH spécifique du bassin Adour-Garonne

Il y a quelques années, la DREAL Midi-Pyrénées avait mandaté le BRGM pour réaliser un Bulletin de Situation Hydrologique plus complet des nappes du bassin Adour-Garonne.

Ce BSH spécifique au bassin Adour-Garonne était réalisé mensuellement des mois de mai à novembre de chaque année. Il visait à connaître plus précisément l’état des systèmes aquifères du bassin et en particulier l’intensité de leur étiage.

Ce bulletin était réalisé par le BRGM (SGR MPY), puis diffusé par la DREAL Midi-Pyrénées.
Il étaitt établi à partir de l’analyse des chroniques piézométriques et de débits de 62 points de suivi répartis dans le bassin Adour-Garonne.

Point du BSH Adour-Garonne sur fond de systèmes aquifères (BDLISA)"
Point du BSH Adour-Garonne sur fond de systèmes aquifères (BDLISA)

Ces 62 points suivent différents milieux aquifères :

  • Nappe alluviales : 25 points,
  • Calcaires et calcaires karstifiés : 26 points,
  • Nappe du Plio-quaternaire : 9 points,
  • Domaine de socle : 2 points.
Répartition du nombre de points de suivi par grands types d'aquifères"
Répartition du nombre de points de suivi par grands types d’aquifères

Afin de simplifier la compréhension des phénomènes, 13 systèmes aquifères ont été individualisés.

Points de suivi et grands systèmes aquifères"
Points de suivi et grands systèmes aquifères

Le BSH spécifique du bassin Adour-Garonne était réalisé sur la base de 4 indicateurs :

  • La tendance : mouvement de longue durée continu et lent qui représente l’évolution normale d’un phénomène. Évolution du niveau piézométrique   au niveau pluriannuel : hausse, baisse, stabilisation.
  • La recharge : quantité d’eau alimentant une nappe durant un cycle hydrologique ou une partie d’un cycle.
  • Le niveau : niveau piézométrique   exprimé en profondeur ou en altitude NGF. Le niveau à un instant t est comparé à la moyenne et médiane de tous les niveaux enregistrés sur ce point.
  • Le stock renouvelable : ensemble des volumes d’eau disponible. C’est la part variable de la réserve d’un aquifère libre   ; la quantité maximale d’eau gravitaire contenue dans la zone de fluctuation, se référant à une période définie.

Ces 4 indicateurs sont définis pour chaque point de suivi, puis une note globale est attribuée pour chacun de ces critères pour chaque grand système aquifère  .
Un commentaire est ensuite rédigé pour expliquer la situation hydrogéologique du mois en cours.

Voici un exemple des cartes réalisées en 2010 pour le BSH des eaux souterraines :

Indicateurs par points pour novembre 2010 -  voir en grand cette image"
Indicateurs par points pour novembre 2010


Indicateur par bassin versant pour novembre 2010 -  voir en grand cette image"
Indicateur par bassin versant pour novembre 2010

TÉLÉCHARGER LES BSH DU BASSIN ADOUR-GARONNE.

PS : Jusqu’à fin 2011, les bulletins du bassin Adour-Garonne était présentés et synthétisés par grands bassins hydrographiques, pour plus de cohérence avec le bulletin sur les eaux superficielles. A partir de 2012, les 13 grands systèmes aquifères ont été utilisés pour présenter les données.

Revenir en haut

Rubriques

Bulletin de Situation Hydrologique (BSH)