Etat quantitatif des MESO

La région Midi-Pyrénées comprend 44 MESO libres et 7 MESO captives.

Le texte de la DCE (paragraphe 2.1.2 de l’annexe V) définit le bon état quantitatif des eaux souterraines ainsi :

« Le bon état est celui où le niveau de l’eau souterraine dans la masse d’eau est tel que le taux annuel moyen de captage à long terme ne dépasse pas la ressource disponible de la masse d’eau souterraine.
En conséquence, le niveau de l’eau souterraine n’est pas soumis à des modifications anthropogéniques telles qu’elles :

  • empêcheraient d’atteindre les objectifs environnementaux pour les eaux de surfaces associées,
  • entraîneraient une détérioration importante de l’état de ces eaux,
  • occasionneraient des dommages importants aux écosystèmes terrestres qui dépendent directement de la masse d’eau souterraine (…)
  • occasionneraient l’invasion d’eau salée ».

L’objectif quantitatif est donc d’assurer un équilibre sur le long terme entre les volumes s’écoulant au profit des autres milieux ou d’autres nappes, les volumes captés et la recharge de chaque nappe.
En terme de gestion quantitative, un autre objectif apparaît pour ce qui concerne la préservation des usages et donc de l’usage eau potable prépondérant pour les eaux souterraines.

En Midi-Pyrénées, pour les MESO libres, 3 sont en mauvais état (nappes alluviales de l’Adour et les Sables Fauves), 5 sont placées en doute car il s’agit de domaines peu ou pas aquifères et 36 sont en bonne état quantitatif.
En domaine captif, 4 MESO sur 7 sont placées en mauvais état quantitatif du fait d’un déséquilibre entre la recharge et les prélèvements.

ETAT ET RNABE QUANTITATIF DES MESO LIBRES DE MPY"
ETAT ET RNABE QUANTITATIF DES MESO LIBRES DE MPY

Revenir en haut

Etat des Masses d’Eaux Souterraines