Contexte et objectifs

La connaissance de la « signature » hydrogéochimique des masses d’eau souterraine de la région Midi-Pyrénées est une problématique essentielle, rendue incontournable par la Directive Cadre Européenne sur l’Eau. Il s’agit en effet d’établir des indicateurs sur l’évolution de la qualité des eaux souterraines afin de pouvoir suivre les résultats des mesures mises en œuvre pour rétablir le retour à leur bonne qualité et d’en assurer une bonne gestion intégrée.

La présente action du programme ONGERE permet de mettre en place des programmes de surveillance visant à mieux connaître l’état chimique des milieux aquatiques et d’identifier les causes de leur dégradation, de façon à orienter puis évaluer les actions à mettre en œuvre pour que ces milieux atteignent le bon état.
Ces programmes doivent s’appuyer, entre autres, sur :

  • le réseau de contrôle de surveillance (RCS)
  • le réseau de contrôle opérationnel (RCO)

L’étude consiste à définir, en complément des RCS déjà mis en œuvre, les RCO de l’état qualitatif des eaux souterraines du bassin Adour-Garonne et d’établir une caractérisation détaillée des masses d’eau risquant de ne pas atteindre le bon état chimique en 2015 afin de mieux évaluer la qualité des eaux souterraines et appréhender le suivi de la tendance d’évolution des zones identifiées comme dégradées (9 en région Midi-Pyrénées)

L’opération a également pour objet de proposer un axe méthodologique pour la caractérisation détaillée des masses d’eau, et une stratégie de mise en place de la surveillance des masses d’eau où la présence d’un RCO est nécessaire.

La méthodologie, une fois validée sur la région Midi-Pyrénées, sera alors mise en œuvre l’ensemble du bassin Adour-Garonne.

Partenaires financiers

Accès au site de l'Agence de l'eau Adour Garonne Accès au site du Conseil Régional de Midi-Pyrénées Accès au site du BRGM

Revenir en haut

Qualité des masses d’eau et pressions polluantes