Estimation des réserves

Les travaux d’investigation menés par le BRGM sur les différents systèmes aquifères de Midi-Pyrénées ont permis d’évaluer les ordres de grandeur des réserves disponibles dans chacun des grands ensembles hydrogéologiques.

Nappes alluviales

Selon les modèles hydrodynamiques réalisés sur les nappes alluviales du Tarn-et-Garonne (82), de la Haute-Garonne (31) et de l’Ariège (09), les réserves renouvelables, c’est à dire la quantité d’eau qu’il est possible de prélever en garantissant un débit suffisant en aval dans les cours d’eau et sans puiser dans le stock de base sont :

  • Ariège (09) : 37 millions de m3,
  • Haute-Garonne (31) : 42 millions de m3,
  • Tarn-et-Garonne (82) ; 50 millions de m3,
  • soit un total de 129 millions de m3 pour le complexe alluvial de la Garonne et de ses affluents.

Formations de socle

Les travaux menés sur les potentialités aquifères des formations de socle du Massif Central de la région Midi-Pyrénées permettent d’estimer une réserve globale de 550 millions de m3.

Formations karstifiées

Enfin, en domaine karstique   et en particulier les aquifères du Jurassique moyen et supérieur et du Lias des Causses du Quercy et des Grands Causses, la quantité totale d’eau stockée dans ces systèmes est évaluée à :

  • Causses du Quercy : 480 millions de m3,
  • Grands Causses : 400 millions de m3.

Attention, il s’agit ici de la réserve globale, sans distinction entre la part renouvelable et le stock de base permettant l’alimentation des rivières.

SCHEMA DE PRINCIPE DE LA NOTION DE RESERVES"
SCHEMA DE PRINCIPE DE LA NOTION DE RESERVES

Revenir en haut

Réserves disponibles

  • Cible : Grand Public Estimation des réserves