Réseau hydrographique

La région Midi-Pyrénées est traversée par deux fleuves :

  • l’Adour dans les Hautes-Pyrénées et les Gers,
  • et la Garonne sur la partie centrale de la région, dans les départements de la Haute-Garonne et du Tarn-et-Garonne. La Garonne a comme affluents principaux les rivières de l’Aveyron, du Tarn et de l’Ariège.

Deux autres rivières principales traversent le nord de la région d’est en ouest : le Lot et de la Dordogne.

Les grandes rivières du sud de la région : Adour, Garonne, Ariège collectent les eaux issues des Pyrénées, et ont donc à la sortie de la chaîne montagneuse une régime nival (c’est à dire lié à la fonte des neiges) de transition caractérisé par un très net maximum de printemps (mai le plus souvent) et par de basses eaux survenant entre août et juillet selon les années.

Hydrographie de la région Midi-Pyrénées (BD CARTHAGE)"
Hydrographie de la région Midi-Pyrénées (BD CARTHAGE)

Les grandes rivières descendant du Massif Central : Dordogne, Lot, Aveyron, et Tarn, ont un régime pluvial ou pluvio-nival avec un seul maximum de saison froide (maximum des hautes eaux généralement en mars) et des basses eaux très marquées de saison chaude entre juillet et septembre le plus souvent.

Les rivières prenant naissance dans le bassin molassique imperméable ont un régime purement pluvial, avec des basses eaux estivales encore plus marquées et avec des débits d’étiage insignifiants, voire nuls.

Globalement, toutes les rivières de la région Midi-Pyrénées connaissent des étiages assez sévères, ne permettant pas toujours de satisfaire tous les usages, naturels et anthropiques. Des retenues d’eau superficielle permettant le soutien des étiages ont donc été mises en place sur de nombreux cours d’eau.

Par ailleurs, une politique de gestion de l’eau superficielle a été mise en place par le service de l’état afin de limiter les conflits d’usage.
La gestion de l’eau en période d’étiage vise à garantir des débits satisfaisants dans les cours d’eau, conciliant les usages et le bon fonctionnement des milieux aquatiques de manière durable dans le temps ou en situation de crise sécheresse. Elle se traduit concrètement par les actions suivantes :

  • Les schémas hydrauliques simplifiés,
  • Les plans de gestion des étiages (PGE),
  • Les plans de gestion de la rareté de l’eau,
  • La gestion de crise.

Plus de détails sur la gestion de l’eau sur le site de la DREAL Midi-Pyrénées.


Réseau hydrographique principal de Midi-Pyrénées

Revenir en haut