Synthèse hydrogéologique du Tarn (81)

Contexte et synthèse

La première synthèse hydrogéologique du département du Tarn a été élaborée en 1980 par JC. Soulé dans le cadre des opérations d’Evaluation des Ressources Hydrauliques (ERH) de la France (Rapport BRGM 80-SGN-058-MPY).

A partir de ces premiers travaux et des études réalisées depuis, l’actualisation de la synthèse hydrogéologique du Tarn a permis d’élaborer des documents de synthèse relatifs aux connaissances géologiques et hydrogéologiques actuelles du département du Tarn et de les mettre à disposition des différents intervenants chargés de la gestion des eaux souterraines. Le BRGM a ainsi réalisé cette action dans le cadre de ses opérations de service public avec des subventions de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, de l’ancienne Région Midi-Pyrénées et du Conseil Départemental du Tarn (81).

L’actualisation de la synthèse hydrogéologique a porté sur la mise à jour de 8 principaux axes, à savoir le contexte géographique, la connaissance de la géologie et des ressources en eaux souterraines du département, l’exploitation des eaux souterraines, la qualité des eaux souterraines et la vulnérabilité des nappes vis-à-vis des pollutions, les ressources en eau thermo-minérales dans le Tarn et les différentes modalités de gestion et de protection des eaux souterraines.

D’une superficie de 5768 km2, le Tarn couvre la bordure orientale du Bassin aquitain et est bordé au Nord et à l’Est par le Massif Central et au Sud par la Montagne Noire. Son activité économique est largement dominée par le secteur tertiaire. L’industrie, bien que connaissant des difficultés, couvre 13 à 19 % des emplois. A contrario, le poids économique de l’activité agricole reste faible, avec 5 à 7 % des emplois comptabilisés pour ce secteur.

Le Tarn est un territoire présentant des terrains marqués par une grande diversité lithologique aux capacités aquifères contrastées. Les ressources en eau peuvent y être relativement abondantes, en raison des potentialités particulièrement intéressantes de certains aquifères. C’est le cas, en particulier, des plaines alluviales qui constituent une ressource à enjeux majeurs en raison de son abondance et de son accessibilité, et des calcaires karstifiés jurassiques. A contrario, certaines formations ne sont que localement aquifères, comme les formations magmatiques ou métamorphiques qui ne sont aquifères que dans la frange d’altération, ainsi que les formations molassiques qui ne présentent un caractère aquifère que localement. La formation des argiles à graviers, très peu perméable, pourrait néanmoins jouer un rôle important à l’échelle du Bassin aquitain, assurant la recharge de la nappe des sables infra-mollassiques. Un projet de recherche en cours confirmera, ou infirmera, cette hypothèse.

Tous usages confondus, les prélèvements en eaux souterraines varient de 10,8 à 18,5 millions de m3 sur la période 2003-2012, avec 57 % de ce volume destiné à l’alimentation en eau potable et 31 % à l’usage agricole.

L’état des connaissances sur les aspects d’évaluation des réserves en eau des aquifères du Tarn met en évidence les nombreuses lacunes dans ce domaine pour le département. En effet, à notre connaissance, aucune étude n’a été menée à ce sujet sur le département.

Au vu des résultats d’analyses collectés, le faciès majoritaire des eaux souterraines du département est le faciès bicarbonaté calcique et magnésien. Le faciès chloruré et sulfaté calcique et magnésien est également très présent, notamment dans la partie est du département, dans les formations de socle.
Du point de vue qualitatif, les nappes alluviales enregistrent régulièrement des concentrations élevées en nitrates et produits phytosanitaires. Les formations molassiques, le socle, et les argiles à graviers et les sables infra-molassiques présentent ponctuellement des teneurs élevées en nitrates et en produits phytosanitaires (dans le cas des sables infra-molassiques notamment, ces concentrations sont le reflet d’un mélange des eaux de plusieurs aquifères). Ces observations ont conduit à classer la plupart des masses d’eau souterraines du département en mauvais état chimique, avec un risque de non-atteinte du bon état chimique à l’horizon 2021 (Comité de Bassin Adour-Garonne, 2013).

Les pollutions aux micropolluants organiques sont plus localisées, en lien avec les activités potentiellement polluantes actuelles ou passées identifiées dans le Tarn, comme certains sites industriels ou les principaux centres urbains. Les micropolluants minéraux présentent localement des dépassements de la norme de qualité. Des études en cours sur certains secteurs permettront de déterminer l’origine naturelle ou anthropique de ces éléments.

Le travail d’actualisation entrepris a permis de valoriser et de mettre à disposition les nouvelles connaissances acquises depuis 35 ans sur l’hydrogéologie tarnaise mais aussi de mettre en évidence les besoins en connaissances supplémentaires dans une optique d’amélioration de la gestion et de la protection de la ressource en eau souterraine du département.

L’un des futurs enjeux pour le Tarn sera de mettre en place une stratégie de gestion de la ressource en eau à l’échelle du département, tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif, en capitalisant et acquérant la connaissance nécessaire pour disposer d’outils de gestion et de prévision efficaces. Que ce soit sur le court, moyen, ou long terme (prise en considération des changements globaux en l’occurrence), ces outils permettront aux décideurs de mieux guider leurs actions et leurs programmations, aussi bien sur le plan technique que financier, vis-à-vis de l’exploitation durable de la ressource en eau de leur territoire et de la préservation des milieux. Ils leur permettront notamment d’intégrer en toute cohérence, les enjeux liés aux eaux souterraines, véritable ressources stratégiques de demain, dans les politiques d’aménagement du territoire.

Partenaires financiers de la synthèse hydrogéologique du département du Tarn (81)
Accès au site du BRGM Accès au site de l'Agence de l'eau Adour Garonne Accès au site du Conseil Départemental du Tarn Accès au site du Conseil Régional

Avancement : Terminé.

Publications

Accès au rapport voir en grand cette image Accès aux Annexes voir en grand cette image Accès aux Annexes voir en grand cette image Accès aux Annexes voir en grand cette image

Documents à télécharger

Revenir en haut